02 98 91 71 13 contact@ligavan.com

 

INSECTES

Capricorne, vrilette, lyctus… Tous ces insectes sont des parasites qui suivent le même cycle biologique : ils se reproduisent, pondent des œufs dans le bois puis meurent. Après quelques jours les œufs deviennent larves et vont se nourrir de bois « morts » (ils n’attaquent pas les arbres vivants) pendant plusieurs années, ce qui inévitablement engendrera des dégâts. Au terme du cycle, la larve se transforme en nymphe, puis à nouveau en insecte et le cycle recommence.
Ces parasites s’attaquent prioritairement aux bois qui ont été ramollis par l’humidité, plus tendres, ils sont pour eux plus faciles à grignoter.
Au fil du temps, ils fragiliseront les bois de structure du bâti ce qui pourra conduire à son effondrement.

Le capricorne

A quoi reconnaît-on la présence du capricorne ?
Le capricorne des maisons est un insecte coléoptère de la famille des Cerambycidae à larve xylophage. Il est d’aspect noir ou brun et mesure de 10 à 20 mm. Le capricorne s’attaque aux bois résineux (épicéa, sapin, pin, mélèze…). Dans une pièce calme, il vous sera possible d’entendre ses larves creuser le bois. Ses trous de sortie sont de forme ovale et mesurent de 6 à 10 mm.

Comment se développe le capricorne ?
Ses larves mettent en moyenne 3 à 5 ans à devenir adulte, mais le capricorne a la faculté de se mettre en « pause » si la température de son habitat devient trop basse ou trop élevée, la plus adaptée étant de 25° à 30°C. La durée du développement larvaire peut demander jusqu’à 11 ans en fonction de la température ambiante et de la valeur nutritive du bois.
La période d’envol du capricorne va de juin à août, et la longévité de l’insecte est d’environ 25 jours.

Nos solutions pour traiter le capricorne

LE LYCTUS

Comment identifier la présence du lyctus chez soi ?
Le Lyctus est un insecte xylophage, au même titre que le capricorne. Cet insecte a une forme étroite et allongée et mesure de 2 à 7 mm. Sa coloration va du brun rougeâtre au brun foncé. Leurs flancs sont munis de bourrelets et possèdent trois paires de pattes. Ses larves mesurent de 4 à 8,5 mm, sont arquées et de couleur blanches-grisâtres. Leurs trous de sortie sont de forme circulaire et d’1 à 2 mm de diamètre. Le bois infesté devient une fine vermoulure. Pour regagner l’air libre, les adultes peuvent traverser des bois épais ou d’autres matériaux tels que le plastique.

Comment prolifère le lyctus ?
Le Lyctus se développe uniquement dans les essences feuillues. Il n’a pas de période de prédilection et sort du bois à tout moment de l’année, après un cycle de 8 à 12 mois qui peut être rallongé ou raccourci, en fonction de la température et du taux d’humidité de son repère.

Nos solutions pour traiter le lyctus

LA GROSSE VRILLETTE

A quoi reconnaît-on la présence de la grosse vrillette ?
La grosse vrillette est une espèce d’insectes coléoptères de la famille des Anobiidae. Elle est communément appelée « horloge de la mort » en raison des sons qu’elle émet pendant la période d’accouplement.
L’insecte est d’aspect brun foncé et mesure 5 à 7 mm. La grosse vrillette ne fait pas la distinction entre essences feuillues et résineuses et s’attaque aux deux. Les trous de sortie de l’insecte sont de forme circulaire et mesurent de 2 à 4 mm. Il faut en général attendre la sortie de la première génération d’insectes pour repérer sa présence. Cependant, les dégâts causés par la grosse vrillette prédominent en apparence ceux causés par les champignons, ce qui permet de localiser l’insecte et d’apporter le traitement approprié.

Comment la grosse vrillette se développe-t-elle ?
La vrillette adulte s’introduit dans les maisons en volant et y pond ses œufs. La larve de la grosse vrillette est munie d’une paire de mandibules qui lui servent à forer sa galerie dans le bois. La sortie du bois de l’insecte parfait (insecte adulte sexué) est observée vers le mois d’avril-mai. La grosse vrillette s’attaque principalement aux bois d’œuvre anciens ayant reçu une grande quantité d’eau : dégât des eaux, tempête, inondation. Cette forte humidité entraîne le développement de champignons (pourriture cubique par exemple). L’azote développé par le champignon et l’eau fournissent les nutriments nécessaires au développement de la larve.

Nos solutions pour traiter la grosse vrillette

LA PETITE VRILLETTE

Comment identifier la présence de la petite vrillette dans un bâtiment ?
La petite vrillette est une espèce de coléoptères de la famille des Anobiidae vivant près de l’homme. Elle est rare dans la nature, d’où son autre nom de vrillette domestique.
L’insecte de forme allongée va d’une couleur de jaunâtre à brun foncé. Comme la grosse vrillette, les larves de la petite vrillette sont équipées de mandibules qui leur permettent d’attaquer le bois. Elles attaquent sans distinction essences résineuses et feuillues. Les trous de sortie des insectes du bois sont de forme circulaire et vont de 1 à 3 mm.

Comment se développe la petite vrillette ?
La larve met 1 à 4 ans à atteindre l’âge adulte. On rencontre cet insecte de mai à septembre avec un pic en juin-juillet. Après l’accouplement, la femelle va déposer ses œufs sur des surfaces rugueuses telles que les aspérités des bois non rabotés, les parties non cirées des meubles, les tranches de panneaux de contreplaqué, etc.
La présence de champignons sur les bois favorise le développement des larves. Comme pour sa « grande sœur » la grosse vrillette, il faut en général attendre la sortie de la première génération d’insectes pour repérer sa présence.

Nos solutions pour traiter la petite vrillette

Vous avez un doute ?

Prenons rendez-vous : 02 98 91 71 13

Nous nous déplaçons chez vous pour établir un diagnostic.
ou laissez-nous un message